Quand un ancien stagiaire présente son entreprise aux salariés de l’E2C Grand Lille

Ce mercredi 14 décembre, les salariés de l’E2C visitaient l’entreprise ERTP-Hibon, située à Toufflers et spécialiste de la construction de pompe à anneau liquide, de l’entretien, et la réparation de tous types de pompes industrielles.

Les 12 salariés, venus de Lille, Roubaix et Armentières, ont été accueillis par Antoine Florent, Responsable Pole QSE et Formation, et Brandon Nsota, ancien stagiaire de l’E2C, aujourd’hui embauché dans l’entreprise.

Cette visite était l’occasion de mieux connaître et comprendre les métiers du secteur industriel, afin d’orienter les stagiaires de l’E2C vers ce secteur professionnel, souvent peu attractif pour les jeunes, mais qui offre pourtant de belles perspectives.*

« Je suis là pour faire avancer ma boîte »

Brandon a parlé avec cœur de son métier et de son entreprise : « je suis là pour faire avancer ma boîte » (sic). Et quelle belle histoire que celle de Brandon !…

En 2013, lors de son court passage à l’E2C, il était allé déposer son cv dans l’entreprise et avait demandé au salarié rencontré sur place de transmettre son cv au dirigeant. Coup de bol, le salarié en question était le dirigeant de l’entreprise ! Impressionné par la motivation de Brandon, Sébastien Bremer, PDG de l’entreprise, a tout de suite accepté de l’embaucher, après un stage, en contrat d’apprentissage, pour un bac pro MEI avec l’ICAM (Maintenance des Equipements Industriels). Trois ans plus tard, bac en poche et à force de ténacité et de courage, Brandon ne répare plus les machines, mais a su évolué vers un poste de Technico-commercial !

Bravo à lui et merci à Antoine Florent pour son accueil.

Une vingtaine de stagiaires ont rejoint le secteur industriel en 2015

Depuis 2 ans, l’E2C mène un partenariat très actif avec l’UIMM-Udimétal, pour faire connaître l’Industrie et la Métallurgie à ces stagiaires : visites d’entreprises, stages de découverte, semaines thématiques… des actions très concluantes, puisqu’elles ont permis de mettre à l’emploi ou en formation une vingtaine de jeunes dans le secteur industriel en 2015.

 Imprimer